Association de la Revue d'Orthopédie Dento Faciale
Dernier numéro
Volume 52 N°3 /juillet 2018

Managment

REDACTEUR EN CHEF : G. MER P227 EDITORIAL par A. BEN AMOR et A. BERY P229 AVANT PROPOS par G MER P231 INTERVIEW Entretien avec (...)
Voir le sommaire
Revue

La Revue d’Orthopédie Dento-Faciale est une publication scientifique trimestrielle, qui a été éditée sans interruption depuis janvier 1967.

Edito

Protection des données : nouvelles donnes ! « Entre le fort et le faible, entre le riche et le pauvre, entre le maître et le serviteur, c’est la liberté qui opprime, et la loi qui affranchit. » Jean-Baptiste-Henri Dominique Lacordaire (1802-1861).
À l’aube de l’ère du tout numérique, des logiciels intelligents, des numérisations, des échanges et stockages dématérialisés, de l’essor de la télémédecine ou autres big data, les données de santé se doivent de parfaire leur protection qui doit s’adapter aux nouvelles réalités du numérique.
C’est justement la finalité du General Data Protection and Régulation (GDPR), issu du règlement européen n° 2016/679 d’avril 2016, devant assurer à compter de mai prochain l’amélioration de la protection et de la confidentialité des informations personnelles identifiables pour chaque citoyen européen.
Fondée sur la notion même de protection de l’individu et la nécessité de protéger les données personnelles de chaque citoyen de l’Union européenne, cette nouvelle réglementation se veut universaliste et s’applique ainsi à toutes les entreprises ou organisations, non seulement européennes mais aussi hors Union européenne, dès lors qu’elles sont amenées à collecter, traiter ou stocker des (...)


Lire la suite

Démarche éco-responsable : l’orthodontie « Green » Eco-responsible approach : “Green” orthodontics

vignette illustrative

AUTEURS : F. et F. Pourrat Spécialistes qualifiés en ODF, Exercice libéral RÉSUMÉ : La démarche éco-responsable dans les cabinets dentaires et plus particulièrement orthodontiques est plutôt discrète, tout comme l’est la participation des PME. La règlementation actuelle oblige à mettre en place des (...)

Lire la suite

Apport des minivis enfouies dans la mise en place des canines incluses vestibulaires en technique linguale

vignette illustrative

RÉSUMÉ La canine maxillaire représente, après la troisième molaire, la dent la plus souvent incluse. La prévalence des canines incluses maxillaires est de 0,8 à 2,8 %. Les canines incluses en situation vestibulaire représentent une minorité des canines incluses, 15 % à 32 % des cas selon les auteurs. (...)

Lire la suite

Canines incluses - Revue de littérature

vignette illustrative

Notre revue, dès 1968, proposait une analyse bibliographique sur le sujet des canines incluses. Le nombre important de travaux sur ce sujet, ainsi que de numéros de la revue consacrés à ce thème, témoigne que le diagnostic, le choix thérapeutique et enfin la mise en place de cette dent reste un (...)

Lire la suite